« Courir autrement » , tel pourrait être un résumé de mon approche du Fullrunning

C’est pourquoi je souhaite dans ce Blog échanger non seulement sur le Fullrunning, mais aussi partager avec vous mes découvertes sur des gens qui courent eux aussi « autrement », sans suivre les modes actuelles de l’entraînement, de l’alimentation, des compétitions, …. et dont l’approche me parait en phase avec ma conception de la course à pied.

Dans le présent article, je souhaite vous faire découvrir un livre passionnant écrit par Christopher Mc Dougall en 2009, et traduit en français en 2012.

images_born to runJe ne vais pas vous résumer le livre, ce qui enlèverai tout le charme si vous aviez envie de lire cet ouvrage après la lecture de cet article !

Je vais donc simplement vous donner quelques uns des éléments qui m’ont « marqué » durant cette lecture :

Le livre a pour décor le Mexique.

Les Tarahumaras forment un peuple qui vit dans une région du nord du Mexique, région inaccessible à cause de ses canyons abrupts et de son climat aride.
Ces hommes et femmes ont des capacités de course incroyables, notamment sur de longues et très longues distances ; ils courent sans chaussures, de simples sandales font l’affaire.
Tarahumaras signifient « pied léger » dans leur langue.

L’auteur, fasciné par cette peuplade, décrit à travers une histoire romancée tirée de son expérience vécue, les différentes facettes de cette tribu, et leur relation avec la course à pied qui est leur raison de vivre.
En premier lieu : leur culture de l’endurance est basée avant tout sur la compassion, la gentillesse, l’amour même ! Le coureur Tarahumaras ne court pas contre les autres, mais pour le plaisir de courir avec les autre !
En second, l’auteur décrit avec force détail leur capacité naturelle à l’ultra-endurance, qu’ils auraient conservée de nos ancêtres chasseurs : il ne s’agissait pas pour ces ancêtres de chasser avec des flèches, mais d’une longue course pour épuiser le gibier, capable de courir plus vite, mais beaucoup moins longtemps que les chasseurs : notre anatomie et notre physiologie seraient ainsi entièrement tournées vers cette capacité aux efforts très longs.

Le livre aborde également l’alimentation, notamment la frugalité, de ces peuplades, et leur capacité à utiliser des nourriture naturelles et simples (mais, graines de chia, …) qui leur apportent l’énergie et les nutriments nécessaires aux efforts incroyables demandés à leurs corps.
L’ouvrage résume ainsi le plaisir indicible à courir d’une foulée facile, légère et fluide… cela parait simple mais ce peut être la quête d’une vie entière !

Une des phrases clés de ce livre est
« tout le monde croit savoir comment courir, mais c’est aussi complexe que tout autre activité »
On apprend en effet toutes les autres disciplines sportives : la natation, le golf ,le  ski, …. mais on néglige la course à pied, pensant qu’elle est « naturelle ».

Mais si on n’apprend pas à courir, on ne découvrira jamais le plaisir que cela peut apporter ….
Et ce n’est pas parce que le procédé est simple que c’est forcément facile d’apprendre. C’est peut être même l’inverse ?

Un livre passionnant à lire absolument pour tous ceux qui sont intéressés par la recherche de la sensation et du plaisir procuré par une pratique sportive, ici la course à pied !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *