Lorsque vous avez découvert le Fullrunning, que ce soit de vive voix ou par internet, vous avez sans doute eu l’une des réaction suivantes

1 – OUAHHH ! super idée ! ça à l’air bien !!  j’aimerais essayer …

2 – Oui pourquoi pas, mais ….   et là viennent une série de question 

3- Bof, ce n’est pas nouveaux il y a plein de gens qui courent avec des bâtons .

 

Vous vous reconnaissez  n’est ce pas ?

 

Et bien pour répondre aux nombreuses questions qui nous sont posées la première fois (et aussi après des essais), nous avons décidé de nous rapprocher de la plate forme EUROMOV de Montpellier (laboratoire M2 H : http://www.m2h.euromov.eu/fr/ )  afin d’étudier de plus près le mouvement réalisé lors de la pratique du Fullrunning.

En particulier, nous allons proposer à un étudiant en cycle MASTER d’étudier quelques points.

Pour l’instant, les sujets suivants font parti du cahier des charges de l’étude :

 

Questions récurrentes

Quels bénéfices globaux apporte le Fullrunning par rapport à la course à pied ?

Est ce que cela réduit les chocs ? Si j’ai mal au genoux ? Et au dos ?

Questions posées par  des pratiquants de trails (ultra)

Est que l’usage de bâtons en terrain plat ou peu dénivelé (ce qui n’est pas le cas actuellement) permettrai d’économiser les muscles des jambes ? De combien ?

Questions posées par  des pratiquants de course à pied

Est ce que l’usage de bâtons en courant réduit ou augmente la performance ?

Quel impact aurai cette pratique sur mon entraînement ?

Combien de fois par semaine dois je prendre les bâtons ? Pour remplacer quelles séances ?

Questions posées par  des pratiquants de ski de fond

Je n’ai pas eu d’échanges

Questions posées par  des pratiquants de marche nordique

Quel intérêt de courir au lieu de marcher pour les bras  ?

Est ce que cela muscle plus les bras qu’en marche  ?

Questions posées par  des pratiquants de triathlon

Descriptif des muscles des bras sollicités ? Quel gains ?

L’usage des bâtons fait travailler les bras …. est ce que cela sera bénéfique pour la natation ? Dans quelle mesure ?

 

Si vous vous posez des questions sur l’intérêt du Fullrunning, n’hésitez pas et utilisez les commentaires ci dessous pour les poser.

Nous prendrons en compte votre demande dans l’étude, et si vous le souhaitez, nous pourrons aussi vous communiquer les résultats

2 thoughts on “Etude : quel benefice apporte le Fullrunning ?

  1. Gerard

    pratiquant la montagne, l’usage des bâtons pour mon cas perso répond à 2 besoins :
    – améliorer ma performance à l’effort à la montée, comme pour tous,
    – soulager mes genoux à la descente.
    La question est : comment pourrait-on utiliser les bâtons à la descente en courant ? Les trailers les replient pour la descente et les mettent sur le sac, n’ayant manifestement pas trouvé la solution en contexte montagne ou chemin accidenté.

    1. Ghislain Post author

      Merci Gérard de ton commentaire.
      Effectivement, ceci est une question récurrente qui mérite d’être étudiée car pour l’instant c’est plutôt la débrouillardise et chacun essaie son « truc » .
      Je la mettrai donc dans le cahier des charges de l’étude

      Cela me donne d’ailleurs une idée d’amélioration des bâtons !
      A suivre donc ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *