Le principe du FullRunning – ou course nordique – est simple, trop peut être, et c’est sans doute pour cela que personne ne l’a encore « inventé » .

Il s’agit tout simplement de courir … avec des bâtons !
Et oui il suffisait d’y penser, et c’est tellement simple que personne ne l’a encore développé comme véritable pratique sportive.

Inventif ? Allons donc, c’est évident.
Oui mais …. personne ne le fait. Pourquoi ?

Et bien parce que …. ce n’est pas pas si simple ! Ou plutôt pas naturel.
Nous verrons plus tard dans d’autres articles comment rendre la pratique naturelle et aisée.

Pourquoi est ce révolutionnaire ?
Parce que c’est simple et qu’en même temps cela change tout de la pratique classique de la course à pied.
Je détaillerai ces points ultérieurement mais je peux déjà citer les principaux intérêts du FullRunning.

En premier lieu et le plus intéressant, ce sport fait travailler tous les muscles ou presque : à la fois les jambes et les bras ainsi que tous les muscles du corps les liant : épaules, dos

en deuxième lieu car il fait largement travailler le système cardio vasculaire, pratiquement comme la course à pied seule

enfin car l’utilisation des bras soulage les jambes du poids du corps, jusqu’à 20% environ d’après mes estimations, suivant la pratique et les techniques utilisées, et cela limite donc les traumatismes classiques vécus par les coureurs à pied au niveau des chevilles, genoux, dos, … surtout en terrains variés.

 

Alors, prêts à essayer ???

One thought on “FullRuning : définition

  1. Lolita

    Super top géniallissime!!
    Il est beau ton site,
    Effectivement il manque un film…
    C’est un bon départ, une bonne direction!!

    Voila pour le commentaire de ta première fan et admiratrice!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *